Graver Maintenant
Promouvoir l’estampe et la gravure contemporaine

Accueil > Les adhérents > Les connaître > Anna Kurtycz (1970-2019)

Anna Kurtycz (1970-2019)

vendredi 1er mars 2019, par Graver Maintenant

Anna Kurtycz (1970-2019) était membre de Graver Maintenant depuis 2008. Elle avait travaillé comme journaliste et expert en éducation à Paris où elle avait étudié la communication, la gravure et l’art. Elle fut élève d’Alain Cazalis, de Dominique Aliadière et d’Henrik Bøegh, entre autres. Elle s’était spécialisée dans la taille d’épargne à laquelle elle donna une manière toute personnelle. La figure humaine et ses misères étaient son sujet de prédilection. Anna Kurtycz mettait en scène et en images les malheurs du siècle : répressions politiques, dangers des émigrations, racismes, etc. pour mieux les dénoncer. Ainsi sa démarche artistique était particulièrement humaniste. Son esthétique émeut sous toutes les latitudes.

Anna Kurtycz, malgré son éloignement de Paris, voire d’Europe, avait tenu à participer aux nombreuses expositions de Graver Maintenant pendant plus d’un dizaine d’années. Elle proposait des travaux remarquables pour les plus prestigieuses manifestations de l’association comme "Petit et grand" à l’Orangerie de Sucy en Brie ou "Estampe dans la ville" à l’Artsenal de Dreux, etc. Malheureusement, la maladie qui devait l’emporter, lui a interdit de participer à "La taille d’épargne - Métamorphose du vide" où son émouvant talent aurait donné de nouveau toute sa mesure. Seule sa signature xylographiée reste présente dans le livre des signatures publié à cette occasion.

Anna Kurtycz est entrée dans la mémoire de l’association Graver Maintenant.

*

Gravure sur bois 

Papier japonais

80 X 220 cm

L’approche d’Anna Kurtycz se fonde sur le rassemblement des scènes de la vie quotidienne en cherchant l’interaction volontaire ou involontaire entre les personnes qui peuplent l’espace (la foule est un élément récurrent dans sa démarche). Anna développe des ateliers d’impression avec des enfants et adultes dans différents milieux ce qui est une source d’inspiration pour ses gravures. Son travail a été exposé en France, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, en Espagne, au Mexique, au Ghana, au Canada et au Bénin.

Depuis 2002 Anna Kurtycz dirige l’espace de création « Studio Kurtycz », ensemble avec son mari l’artiste néerlandais Rudek, avec qui elle cosigne plusieurs oeuvres. Ils sont vécus sept ans en Afrique (Ghana et Bénin), où ils ont développé des projets-expositions avec la participation de la population locale sur des thématiques actuelles. C’est comme cela qu’ils ont abordé au Ghana les thèmes de la femme (A woman is a woman 2009), de la migration et de l’identité (Migration-Identity, 2010), de la société des extrêmes (Neither Black Nor White, 2011) et de la corruption (The Beautyful Ones Are Not Yet Born, 2012, en partenariat avec l’Institut Goethe). Ce dernier projet a été développé dans un quartier modeste (bidonville) à Accra, avec la participation d’une vingtaine d’artistes et par l’utilisation des outils de communication tels que la vidéo et l’internet pour inclure la population locale dans la démarche artistique. Au Bénin ils ont travaillé sur l’uniformité à travers le projet « Filles en Uniforme » (2014-2015) proposant des activités et actions dans les écoles, la rue et les centres culturels.

Depuis l’été 2015 Studio Kurtycz est installé à la Haye, aux Pays-Bas.

Contact
www.studiokurtycz.com